Blitz à l'Echiquier Grenoblois

Le 9 janvier nos amis de l'Echiquier Grenoblois ont organisé un tournoi de blitz homologué FIDE.
C'est une excellente initiative, vivement que cela devienne régulier: il existe si peu de possibilités dans la région de faire du blitz officiel et classé!
Le tournoi s'est joué dans une ambiance très compétitive, mais agréable. Une vingtaine de participants, un peu serrés en ce qui concerne l'espace:
Notre club a été représenté par Anton. Le parcours a été légèrement meilleur que pour le tournoi de Chambéry de samedi dernier.
Voici quelques moments mémorables de ce parcours.
Dans la première ronde, une rencontre avec le futur vainqueur du tournoi, Samvel, qui a les noirs. Cette partie aurait pu changer les résultats finals, parce qu'elle a commencé ainsi: 1. e4 c5 2.d4 cxd4 3.c3 d5 4.exd5 Qxd5 5.cxd4 Nc6 6.Nf3 Bg4 7.Nc3 Qd7 8.d5 Bxf3 9.gxf3 O-O-O 10.dxc6 Qxc6 11.Qe2?
Oups! Les noirs ont perdu une pièce!.. Les blancs ont essayé de profiter de cet avantage, mais les noirs se sont défendus de façon impéccable et quand le zeit-not est arrivé pour les deux côtés, c'est les noirs qui ont profité des erreurs adverses.
Les parties des deux rondes suivantes ont été remplies d'erreurs réciproques, mais ont quand même apporté deux points à notre participant.
Dans la quatrième ronde, avec les noirs, une partie contre Edwin, qui a d'abord l'initiative et un certain avantage, mais fait un sacrifice incorrect, après Bxh6 suivi de Qg5:
f6 pare la menace et après d2?! les noirs gagnent une pièce. La partie se termine dans cette position:
Hélas, le drapeau des noirs est tombé à cet instant. C'était un zeit-not très stressant, la pendule des blancs indiquait 6 secondes!
Dans la sixième ronde, il y a eu une échappée miraculeuse pour Anton. Avec les noirs contre Maxime, la partie se déroulait très mal:
Un coup de désespoir, e5, pour bloquer la diagonale de retour de la dame adverse. C'était suivi de a5. Encore un despérado: xf3?!. Après xf3 xf3+, l'échec perpetuel est inévitable.
Dans la septième ronde, la partie avec les blancs contre Mesbah a été très émotionnelle et pleine d'erreurs réciproques. Elle se termine dans cette position:
Même si les noirs peuvent venir récupérer le pion a2 avec leur roi, on ne voit pas comment ils peuvent profiter de leur avantage matériel dans cette position bloquée. Nulle par répétition de coups.
Enfin, dans la huitième ronde, avec les noirs contre Alexandre, la partie a été équilibrée pendant longtemps. La position est égale aux environs du trentième coup:
Toutes les pièces lourdes ont été échangées ensuite. Dans la dernière partie du tournoi comme dans la première, l'erreur fatale est survenue en zeitnot:
g3? xg5, après quoi l'avancement des blancs n'était plus possible de stopper.
Ce tournoi a été une très bonne expérience, merci à l'Echiquier Grenoblois et à tous les participants!